Sélectionner une page

Ximena Gonzalez, colombienne, était inscrite à Sciences Po Bordeaux , en Master 2 Expertise en Affaires Publiques.

Elle réalise aujourd’hui son rêve en effectuant un stage dans l’administration territoriale française qu’elle perçoit comme un modèle à exporter.

Présentez-vous

J’ai passé une licence de Relations Internationales à Rosario en Colombie. En 2013 j’ai participé à un échange avec l’IEP (Institut d’Etudes Politiques) Bordeaux avant d’y revenir effectuer ma dernière année de Master (d’expertise en affaires publiques) grâce à un accord entre l’université de Rosario et Science-Po Bordeaux. C’est à ce moment là que j’ai été sélectionnée pour participer au programme « Bordeaux Alumni ».
Je termine actuellement mon stage à la Direction Territoriale Rive Droite de Bordeaux Métropole, j’ai toujours souhaité connaître de l’intérieur la gestion publique et le fonctionnement des services publics français.
Un service public des transports exemplaire !

Première vision de Bordeaux, première impression ?

Celle d’une ville universitaire très accueillante. J’ai eu un coup de cœur pour l’architecture : le Grand Théâtre, la place Pey Berland, la grosse cloche, le miroir d’eau, le pont de pierre, la place des Quinconces.
Et j’ai découvert un service public des transports inédit pour moi : le tram, les vélos, les bateaux.

Le cliché que vous aviez en tête et qui s’est avéré vrai ?

Que je pourrai faire un stage dans l’entreprise de mon parrain, stage effectué chez GDF Environnement Consulting.

Le cliché que vous aviez en tête et qui s’est avéré faux ?

Que les parrains seraient très distants, mais pas du tout. Ils s’intéressent à leurs étudiants, étaient ravis de nous écouter.

Bordeaux ville accueillante, bienveillante envers les étudiants étrangers ?

En tant qu’étudiante, j’ai choisi deux fois Bordeaux pour y étudier. Cette ville magnifique offre plein d’activités pour nous aider à connaître la ville et nous intégrer.

Bordeaux ville dynamique ?

Bordeaux, et plus généralement le territoire métropolitain propose une grande diversité d’événements. Riche en culture, architecture et histoire, la ville développe des projets majestueux et fait un grand effort pour préserver la haute qualité de vie de ses habitants. De même, elle veille à l’accessibilité de son territoire (avec le projet de la ligne LGV), à son dynamisme économique et technologique, et à son cosmopolitisme.

Les étudiants français sont-ils accueillants vis à vis des étudiants étrangers ?

J’ai parfois eu l’impression qu’ils sont très habitués aux étrangers, je n’ai pas ressenti le même accueil que celui qu’on fait aux étrangers chez moi en Colombie. Toutefois, ils sont sympas et toujours partants pour faire la fête.

Bordeaux ville chère ?

Un peu, cependant les étudiants ont droit à des aides et à des réductions hyper intéressantes.

Un bon plan à partager ?

La visite nocturne du siège du journal Sud-Ouest.

Vos promenades favorites dans Bordeaux ?

Traverser le pont de pierre, se perdre dans les rues en pierre du centre-ville le soir.

Sortir pour aller où ?

Au Torito café.

Ce que vous êtes fière de montrer ?

Le miroir d’eau.

Avez-vous déjà partagé le repas d’une famille bordelaise ? 

Oui, et on a mangé du confit de canard !

Une chose à dire, à demander au Maire de Bordeaux ?

Merci ‼ ! d’avoir fait du campus une des priorités de la ville et de la Métropole.
Merci de nous avoir accueillis si gentiment à l’Hôtel de Ville le jour de l’inauguration de Bordeaux Alumni et merci d’avoir fait de Bordeaux une ville aussi belle.

Le plus beau projet pour la ville ?

La Cité des civilisations du vin.

Votre événement bordelais préféré ?

Bordeaux accueille ses étudiants.

Bordeaux Alumni en quelques mots ?

Une expérience formidable qui permet d’échanger avec d’autres étudiants ainsi qu’avec des chefs d’entreprise bénévoles et sympathiques qui sont nos parrains.
Etre Alumni c’est mettre toutes les chances de son côté pour profiter d’une année pleine d’opportunités.
Les chefs d’entreprise parrains ont été très accueillants et ouverts, presque tous ayant déjà des expériences à l’international.
Bordeaux Alumni m’a donné l’opportunité d’apprendre sur la ville, de tisser un réseau.

Qui est votre parrain et comment s’appelle son entreprise ?

Raphael Petit, Directeur commercial France de SAFEGE, GDF Environnement.

Votre parrain a-t-il joué le jeu ? 

Oui ! Il a été formidable, très ouvert, toujours très intéressé par l’opinion des étudiants internationaux sur différents sujets.
Il m’a même accueilli en stage en alternance pendant 3 mois.

Avez-vous pu visiter son entreprise ?

Oui, et j’y ai effectué un stage. Je me suis d’ailleurs dit qu’il serait génial d’exporter ce savoir spécifique dans mon pays. En effet, la Colombie, surtout en ce qui concerne l’Administration publique, manque d’entreprises capables de conseiller les Collectivités sur l’aménagement du territoire et la gestion de services publics, notamment en ce qui concerne les transports.

Que retenez-vous de cette expérience ?

Une opportunité formidable, à recommander aux étudiants motivés et désireux d’en connaître un peu plus sur les activités du territoire bordelais : la culture, le développement économique, les services publics ou même la cuisine du Sud-Ouest.
J’ai aimé partager un peu de ma culture et de mon pays, enrichir mon parcours professionnel et être en contact direct avec le monde des entreprises et de l’industrie française.

Resterez-vous en lien avec le programme et la communauté Bordeaux Alumni ?

Oui grâce aux réseaux sociaux et à Caroline Pédezert, responsable du programme qui a fait un travail merveilleux et nous permet de rester en contact via, notamment Linkedin et Facebook.  

Une mise en perspective de cette expérience

Forte de cette expérience internationale, j’espère contribuer au développement et à l’amélioration de l’action publique de mon pays. En effet, je suis convaincue du bien que nous, les jeunes, pouvons faire à nos pays, important des connaissances, des regards et des savoirs faire acquis à l’international.

Interview réalisé par Guillemette Bardinet pour Invest In Bordeaux